Covid-19 et événements : conséquences et alternative - Street Diffusion
16640
post-template-default,single,single-post,postid-16640,single-format-standard,bridge-core-2.2.8,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-23.5,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-6.2.0,vc_responsive
coronavirus et marketing digital - Street Diffusion

Coronavirus et grands évènements : conséquences et alternative marketing face au confinement

Coronavirus, un mot qui est désormais au cœur de toutes les préoccupations. Son impact du point de vue marketing ? Des mesures de confinement qui se traduisent par l’annulation de nombreux événements et salons. Quelles en sont les conséquences ? Que faire face à ce genre de situation ?

Des pertes se profilent à l’horizon pour les organisateurs et les marques

Pour cette année, de nombreux évènements et conférences, comme celles organisées par les cadors du secteur de la technologie, sont annulés. Une situation engendrée par la pandémie de coronavirus qui fait actuellement trembler la planète ! Le Mobile World Congres, Shopify Unit, le Google News International Summit, F8 de Facebook ou encore la Video Games Conférence de Microsoft sont reportés. 

Les coûts et pertes liées à ces annulations sont astronomiques, elles s’évaluent autour de 500 millions d’€ pour le Mobile World Congres à titre d’exemple. 

Cela permet de mieux comprendre la décision de Google, qui préfère rester optimiste en maintenant le Google I/O, prévu pour les 12 et 14 mai.

Les organisateurs ont dû faire face à une énorme problématique : prendre la décision d’annuler et faire face aux conséquences que cela engendre, du point de vue budgétaire et plus encore. Force est de constater qu’il est aussi complexe d’organiser un événement que de l’annuler. Il est important d’adopter la bonne attitude vis-à-vis des partenaires, des exposants, des prestataires, mais surtout des clients ; sans quoi la notoriété de la marque ou de l’événement peut être grandement impactée.

Passer au plan B : s’appuyer sur le marketing digital

Pour stabiliser le processus de développement commercial et réaliser les ventes prévues, les grandes marques doivent continuer à communiquer sur leurs produits et services. Suite aux restrictions imposées par les différents gouvernements face à la situation de crise, le marketing digital semble être le meilleur recours.

Les rassemblements physiques étant fortement déconseillés, la visioconférence se présente comme une alternative de choix pour les grandes marques qui veulent promouvoir des produits ou des services. Apple, par exemple, qui n’a que très tardivement pris une décision concernant le WWDC et a finalement décidé de maintenir l’événement mais en visio. Bien avant le coronavirus, plusieurs grandes marques ont déjà pris l’initiative d’organiser une conférence en ligne pour tout ou une partie de leurs conférences habituelles. Tel est par exemple le cas de Microsoft. Depuis 2012, pour Microsoft Expériences, cette firme diffuse en ligne ses interventions plénières. C’est également le cas pour certains de ses programmes dédiés qui couvrent divers thèmes traités par la marque. Cette virtualisation a permis à Microsoft d’accroître son audience, avec 20 000 visiteurs au Palais des congrès et plus de 300 000 internautes sur la version en ligne.

Le marketing digital peut se présenter comme un allié de taille permettant de faire face à la crise sanitaire engendrée par le coronavirus.