Distribution de masques : vers des gestes solidaires - Street Diffusion
16698
post-template-default,single,single-post,postid-16698,single-format-standard,bridge-core-2.2.8,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-23.5,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-6.2.0,vc_responsive
distribution de masques - Street Diffusion

Lutte contre le coronavirus en France : vers des gestes solidaires

La France figure parmi les pays touchés par le coronavirus. Les autorités optent pour le renforcement des gestes barrières. C’est ainsi que la distribution de masque gratuit devient l’affaire de tous, des associations bénévoles aux personnalités politiques. Rappelons que le port du masque en Ile de France est obligatoire dès l’entrée en vigueur du déconfinement.

L’AFNOR lance un référentiel gratuit pour la fabrication de masque fait-maison

Le masque figure parmi les équipements indispensables pour limiter les risques de transmission du coronavirus. Il s’utilise en complément des gestes barrières et de la distanciation sociale.

L’AFNOR a mis en ligne un référentiel pour aider les particuliers à concevoir eux-mêmes leurs masques. Attention, ces masques fait-maison ne sont pas à usage médical.

Le référentiel de l’AFNOR indique la conception, l’entretien et même les bons matériaux.

Voici les précautions d’usage liées au port de masque :

  • Ne pas porter plus de 4 heures ;
  • Utiliser des élastiques ;
  • Se laver les mains avant de mettre un masque ;
  • Bien laver en machine à 60°C après chaque utilisation, sécher et repasser avant de porter à nouveau un masque.

La lutte contre le coronavirus est l’affaire de tous ! La capitale et la région Île-de-France multiplient les actions bénévoles dans la conception et la distribution de masques, en attendant les mesures du gouvernement.

Les associations en région parisienne

Plusieurs associations se sont mobilisées pour la fabrication et la distribution des masques :

  • Centre Cerise dans le 1er arrondissement ;
  • Art de coudre à Paris dans le 14e ;
  • Ateliers couture de l’Est Parisien, dans le 20e ;
  • Association d’éducation populaire dans le 10e ;
  • Association Home Makers dans le 15e.

La région Île-de-France montre l’exemple

La région Île-de-France a pris l’initiative de distribuer des masques auprès de 130 gares. Valérie Pécresse, la présidente de la région Ile-de-France et de IDF Mobilités, s’est rendue à la gare de Saint-Lazare le 29 avril pour distribuer des masques aux usagers des transports. Cette opération est le fruit d’une collaboration entre les maires et les préfets, et s’est déroulée dans plusieurs stations de bus et gares routières.

Pour cette occasion, chaque usager a reçu une pochette de 10 masques chirurgicaux, ce qui correspond à une semaine d’usage pour une personne qui va au travail tous les jours. Pour faciliter leur utilisation, chaque pochette est accompagnée d’un mode d’emploi.

Distribution de masques pour limiter la propagation du virus

Pour faire face à la crise sanitaire, la Ville de Paris a pris les devants en décidant de mener une campagne de distribution de masques homologués à l’ensemble de sa population et a lancé une production de 2,2 millions d’exemplaires. Cette quantité est atteinte grâce à la mobilisation des entreprises locales parisiennes. Notons que les modèles produits seront conformes à la norme SPEC S76-001 de l’AFNOR et ont fait l’objet de tests de la Délégation Générale à l’Armement.

Rappelons que les masques deviennent obligatoires dans les transports en commun à partir du 11 mai.

Crédit photo : leparisien.fr